Les techniques et remèdes pour retarder une éjaculation

Quand on parle de trouble sexuel chez les hommes, on entend souvent parler de l’éjaculation précoce. Selon les statistiques, un tiers de la gente masculine sexuellement active serait touché par ce problème. Bien que ce souci soit souvent un sujet tabou, il existe heureusement des solutions qui pourront le remédier. Néanmoins, il faut oser faire des recherches ou au pire des cas aller consulter des professionnels comme les médecins ou les sexologues.

Les méthodes basiques

Il est possible de retarder l’éjaculation en adoptant des techniques basiques et faciles. La première est la maîtrise de la respiration. Cela permet de se relaxer au maximum. Ainsi, on peut avoir le contrôle facile de l’éjaculation. Mais encore, on peut penser à autre chose. La seconde méthode simple à faire est le « stop and go ». Il s’agit de savoir prendre une petite pause de temps à autres surtout au moment où l’on ressent que cela va arriver. L’idée à la base est de savoir reconnaître les signaux et à maîtriser les sensations. On peut faire les exercices en solo lors des masturbations. Il est aussi possible de s’entraîner avec son partenaire. Et la dernière méthode basique est la musculation. On ne parle pas de la musculation du corps en entier mais plutôt du muscle pubo coccygien. Celui-ci se trouve en dessous du pénis et va jusqu’à l’anus. L’idée n’est pas seulement de le rendre dure mais d’apprendre à le contracter et à le reconnaître.

Les autres méthodes

Pour retarder éjaculation, on peut aussi travailler sur les positions. En effet, chaque homme a sa ou ses positions préférées. En général, ces positions affectent l’éjaculation. Soit elles accélèrent la venue du sperme car elles augmentent rapidement l’excitation soit elles la retardent car l’homme prend plaisir à les faire et arrive à prendre son temps pour éjaculer. Dans les deux cas, il vaut mieux bien connaitre son habitude, le fonctionnement de son corps et savoir tout contrôler. La dernière méthode à laquelle on peut penser est la prise de médicaments. Il faut noter que le seul remède médicalement autorisé de mise sur le marché ou AMM est le Priligy. La prise doit être faite entre une et trois heures avant le rapport. Cependant, on ne recommande pas le recours trop fréquent à cette solution. Il en est de même pour les produits énergisants. Sur le long ou le court terme, ces produits pourront avoir des effets secondaires sur la santé.