Comment connaître ses périodes d’ovulation ?

Chez la femme, l’ovulation est un processus naturel continu qui débute à partir de la puberté et finit à la ménopause. Ce mécanisme physiologique correspond principalement à l’expulsion de l’ovocyte hors de l’ovaire qui dure 24h. C’est durant cette période d’ovulation que la probabilité de grossesse est la plus élevée chez une femme en cas de rapport sexuel.

Les symptômes qui marquent la période d’ovulation

La période d’ovulation est toujours accompagnée par de nombreux symptômes. Arrivée à ce stade du cycle, une femme peut ressentir une sensation de gonflement des seins, ce qui est tout à fait normal dues aux hormones. Quelques douleurs abdominales surviennent également au cours de l’ovulation. En fait, celles-ci sont causées par la libération de l’ovocyte hors du follicule ovarien. Ainsi, pendant 2 ou 3 jours, il est normal d’apercevoir des pertes visqueuses et transparentes au niveau du vagin. A noter également que la libido féminine augmente durant la période d’ovulation.

Quelques techniques simples pour prévoir le jour d’ovulation

En somme, le jour d’ovulation dépend de la régularité du cycle ovarien. Pour un cycle normal qui dure 28 jours, l’ovulation se passe au 14ème jour. Il faut compter 4 jours avant et 1 jour suivant cette date pour connaitre la période favorable à la fécondation. Concernant un cycle court de 21 jours par exemple, l’ovulation aura lieu normalement à compter du 7ème jour après le premier jour des règles. Bref, il suffit tout simplement de retirer 14 jours sur la durée totale du cycle pour la connaitre. Enfin, si le cycle est long de 33 à 34 jours, le calcul est simple. Enlevez 14 jours pour savoir quelle est la date d’ovulation. Par exemple : 33 jours – 14 jours = 19ème jour ; 34 jours – 14 jours = 20ème jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *