Pourquoi devrions-nous tous suivre une thérapie ? 

Bien que le terme « thérapie » soit fortement connoté de manière négative, la thérapie n’en reste pas moins bénéfique pour tous. Et, elle ne traite pas uniquement les troubles psychiques qui relèvent d’une maladie ! « Les grandes choses peuvent se manifester par de petits signes » et passer le cap d’un premier rendez-vous avec un professionnel de la thérapie systémique à Lille permet de mieux les comprendre. L’occasion d’aborder ses problèmes depuis un autre point de vue et de décrypter ces petits signes décrits par Sigmund Freud. Et pour cause, la thérapie systématique par exemple, est un moyen de prévenir, de traiter, de soigner, mais aussi de soulager un ou plusieurs maux. Aujourd’hui 5% des Français environ ont ou ont eu, recours à une psychothérapie. Autant de personnes en souffrance psychique qui ont décidé d’aller mieux.

La thérapie pour venir à bout d'un inconfort passager, d'un trouble partiel

Certes, la famille, les amis ou encore les collègues peuvent être de bons conseils dans un moment d’inconfort. Mais voilà, la plupart du temps, son propre vécu, son expérience personnelle viennent alors influencer la solution apportée. Soutien qui manque alors d’objectivité et qui n’est alors pas adapté ni suffisant pour faire face à cette situation. Et, c’est là que les psychologues entrent en scène

Quelle que soit notre situation, notre âge, notre sexe, tous, nous devrions tous suivre une thérapie. Problème de couple, échec scolaire, deuil, divorce, famille recomposée ou encore solitude, nouveau fléau des temps moderne, peu importe ce qui nous pousse à suivre une thérapie, cela permet de mieux se connaître, de s’améliorer, de trouver la clé pour modifier un état de fait. Si les psychologues ne peuvent donner de réponses, ils aident cependant à les trouver et soulèvent des questions auxquelles on ne songerait pas. Questions qui peuvent être importantes ou non au regard du problème en question, mais qui aident à avancer. Le monde de la thérapie a beaucoup évolué et n’est pas exclusivement réservé aux personnes qui souffrent de troubles mentaux, que nenni. Le thérapeute est là pour nous aider tout simplement, sans aucun jugement. « Les personnes disent souvent qu’elles ne se sont pas encore trouvées elles-mêmes. Mais le « moi » n’est pas une chose que l’on trouve : c’est une chose que l’on crée » (Thomas SZASZ).  

La thérapie soulage la souffrance en ouvrant sur une nouvelle porte vers l’avenir. Elle est ce biais par lequel réduire un mal-être, comprendre comment les symptômes sont entrés dans sa propre existence et pourquoi nous y sommes souvent confrontés. La thérapie permet aussi de mieux comprendre ses émotions et de mieux les exprimer. C’est une sorte d’invitation pour explorer son être, s’ouvrir à d’autres personnes. Mais surtout, cela permet de prendre le recul suffisant pour trouver une solution à son problème et voir ce qui est important dans sa vie. La durée de la thérapie dépendra des circonstances, du niveau de stress, de l’histoire notamment. 

Bref, la thérapie qu'elle soit systémique ou non, est l’une des étapes essentielles pour prendre soin de soi dans un contexte sociétal tumultueux.